datacenter géant

Apple va se doter d’un datacenter géant en Irlande

Alors que le plus grand data center de la planète va être construit en plein cœur du cercle arctique, voilà qu’Apple vient d’obtenir les autorisations pour construire un datacenter géant en Irlande. Ce sera la deuxième ferme de données du géant californien sur le sol européen.

Le chantier du datacenter géant d’Apple en Irlande va enfin pouvoir débuter

Initialement annoncé en février 2015, le projet de datacenter géant d’Apple en Irlande était jusqu’à peu toujours au point mort, la faute à de multiples recours à son encontre.

Toutefois, depuis le 12 octobre 2017, l’horizon du géant californien s’est enfin éclairci puisque la Haute Cour de Justice irlandaise a rejeté l’ensemble des recours formulés par des particuliers. Ceux-ci avaient décidé de saisir la justice puisqu’ils craignaient les répercussions environnementales – le datacenter géant étant implanté sur plus de 160 000 m2 de forêt – et doutaient de la viabilité énergétique du futur site détenu par Apple.

En tranchant en faveur de la firme de Cupertino – qui dispose par ailleurs de son siège social européen en Irlande – la justice irlandaise a aussi donné un sacré coup de main aux politiques locaux qui ont fait de ce projet l’élément clé du plan de relance économique du comté de Galway.

En effet, dans cette région peu dynamique sur le plan économique, le datacenter géant représente un investissement de plus de 800 millions d’euros mais surtout la création de centaines d’emplois.

Un datacenter géant respectueux de l’environnement ?

A l’heure où l’une des principales réflexions menées quant aux datacenters tient à leur impact écologique, Apple a voulu apporter une réponse avec son datacenter géant en Irlande.

En effet, ce dernier fonctionnera uniquement grâce aux énergies renouvelables. Plutôt que d’avoir recours à une climatisation traditionnelle, grosse consommatrice d’énergie, le datacenter utilisera l’air ambiant et surtout la ventilation naturelle pour le refroidissement des serveurs.

Pour son alimentation électrique, Apple a décidé de soutenir les travaux de SeaPower, une société locale qui développe une énergie basée sur la force des vagues et le mouvement de la houle.

Dès qu’il sera sorti de terre, il sera le deuxième data center d’Apple en Europe et il aura pour mission de stocker les données des utilisateurs européens de ses produits et services. Néanmoins, nombreuses seront les sociétés préoccupées par la localisation de leur données et qui continueront à faire confiance à des Datacenters régionaux réputés.