datacenters les plus insolites

Les datacenters les plus insolites de la planète

Parce que les bâtiments abritant les fermes de données doivent avant tout offrir une température propice au refroidissement des serveurs qu’ils accueillent et être à la fois discrets et bien sécurisés, certains hébergeurs optent pour des lieux hors du commun. Découvrons ensemble les 4 datacenters les plus insolites de la planète.

Les bunkers des Alpes suisses

Alors qu’aux quatre coins du globe, des datacenters s’implantent dans d’anciens bunkers, c’est assurément en Suisse que ce phénomène a connu la plus grande ampleur.

Il faut dire qu’en 2012, la Confédération Helvétique a décidé de vendre quelques 60 000 bunkers. Les hébergeurs se sont donc précipités pour leur offrir une seconde vie.

Il faut dire qu’en matière de sécurité pour les serveurs, ils offrent quelques garanties puisqu’ils sont enfouis dans les Alpes et qu’ils ont été pensés pour survivre à une attaque nucléaire. Un must !

Un silo au Québec

Situé sur le campus de l’Université Laval (Canada), le Colosse de Québec est le premier data center vertical au monde ce qui lui vaut d’apparaître dans notre classement des datacenters les plus insolites de la planète.

Installé dans un ancien silo à grains de 20 mètres de haut, ce data center de nouvelle génération émerveille tous les spécialistes. D’ailleurs, son design écoénergétique et innovateur – il lui permet de réutiliser la chaleur qui serait normalement gaspillée – a été récompensé en 2010 d’un InfoWorld Green 15 Award.

La chapelle de Torre Girona

Parmi les datacenters les plus insolites, impossible aussi de ne pas évoquer également la chapelle de Torre Girona à Barcelone (Espagne). Rebâtie après la guerre civile espagnole, cet édifice était sur le point de tomber en ruine quand les autorités locales ont eu la bonne idée de la recycler.

Aujourd’hui, à la place de l’autel et des bancs des fidèles, ce sont des serveurs qui ont pris place mais aussi le 5ème super ordinateur le plus puissant du monde, Mare Nostrum.

Eh oui, le Barcelona Supercomputing Center a élu domicile dans cette chapelle et contribué par la même à la préservation de cet élément du patrimoine religieux de la capitale catalane.

 L’ancienne poudrière de la citadelle militaire d’Arras

La France n’est pas en reste puisque c’est à Arras, commune du Pas de Calais, qu’un des datacenters les plus insolites du monde est implanté.

En effet, depuis quelques années, l’ancienne poudrière de la citadelle érigée par le célèbre Vauban accueille un important centre informatique.

La ville avait souhaité reconvertir ce site classé sans le dénaturer et c’est un pari réussi puisque pendant que les serveurs tournent à plein, les visiteurs peuvent continuer d’admirer les fortifications … sans même savoir qu’elles abritent désormais un data center !

 

Bien entendu, cette liste des datacenters les plus insolites de la planète aurait pu être beaucoup plus longue puisqu’il aurait été possible de citer la ferme de données située sous la piscine de la Butte aux Cailles à Paris ou encore celle du désert d’Atacama qui culmine à plus de 5000 mètres d’altitude…